Risque électrique : Nouvelles affiches de l’INRS

Nouvelles affiches risque électrique INRSSensibiliser les entreprises à la prévention du risque électrique, c’est l’objectif de la nouvelle série d’affiches et d’autocollants proposée par l’INRS

Extrait du site INRS :

A qui s’adressent ces 6 nouvelles affiches et ces 2 nouveaux autocollants ?

Toutes les entreprises sont concernées par le risque électrique. Ces nouveaux supports s’adressent donc à l’ensemble des travailleurs et en particulier aux personnes qui réalisent des opérations sur les installations électriques, ou à proximité. L’objectif est de sensibiliser les entreprises sur la nécessité de prévenir les risques électrique. En effet, si le nombre d’accident d’origine électrique reste globalement constant, ceux-ci demeurent particulièrement graves. Chaque année, une dizaine de travailleurs meurent électrocutés.

Quels sont les messages principaux de cette série d’affiches ?

Un premier objectif est de rappeler aux entreprises que l’habilitation est obligatoire pour toute intervention sur ou à proximité des installations ou des équipements électriques. Il s’agit aussi d’attirer leur attention sur certaines bonnes pratiques. L’analyse des scénarii d’accidents a en effet permis d’identifier plusieurs points de vigilance lorsque l’on est confronté au risque électrique : l’évaluation des risques, la consignation des installations, l’utilisation des bons équipements ou encore le port d’équipements de protection adaptés et en bon état… La nouvelle offre comprend notamment un autocollant conçu pour être judicieusement placé à proximité des points de consignation.

Quel est le rôle de l’habilitation dans la prévention du risque électrique ?

Il est très important de souligner que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d’une installation électrique, tout travailleur doit être habilité. L’habilitation est la reconnaissance, par l’employeur, de la capacité d’une personne placée sous son autorité à accomplir, en sécurité vis-à-vis du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées.

C’est l’employeur qui délivre l’habilitation au salarié après s’être assuré celui-ci a suivi une formation adaptée, qu’il a bien assimilé cette formation tant au niveau des savoirs que des savoir-faire et qu’il a été déclaré apte par le médecin du travail.

La formation préalable à l’habilitation permet au salarié d’acquérir des connaissances sur les mesures à mettre en œuvre pour intervenir en sécurité. Elle rappelle les principes généraux de prévention (toujours privilégier le travail hors tension) et les bons gestes pour travailler en sécurité (pose de protections collectives et utilisations des équipements de protection individuelle).

En complément au titre d’habilitation, l’employeur doit remettre au salarié un carnet de prescriptions, détaillant les opérations à effectuer et les instructions de sécurité particulières à mettre en œuvre.

Le respect de ces dispositions constitue un élément essentiel pour prévenir efficacement et durablement les risques.

(source : www.inrs.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.